Du neuf dans les Costières-de-Nîmes

L’an dernier, le Syndicat d’appellation des Costières-de-Nîmes changeait coup sur coup de président – Bruno Manzone succédant à Bernard Angelras, et de directeur (Magali Jelila succédant à Nicolas Ponzo, devenu directeur du CIVR).

La nouvelle équipe dirigeante de l’appellation rhodanienne a rapidement établi ses  priorités: développement du lien avec la capitale du territoire, la ville de Nîmes; protection de l’environnement (pour mémoire, 25% des surfaces cultivées dans l’appellation sont bio); développement de la communication, notamment à l’exportation (un tiers des ventes, actuellement) et suivi de la mise en place des deux mentions complémentaires Saint-Roman et Franquevaux dont le dossier a été déposé auprès de l’INAO en janvier 2017.

100_0463

Deux terroirs distincts mis en évidence, notamment, par le travail réalisé par notre ami le géologue Georges Truc (Géoapplication); et deux noms qui remettent à l’honneur deux abbayes qui ont eu une rôle important dans le développement de la vigne dans les Costières.

Cette revendication s’accompagne d’un effort qualitatif, puisque pour ces deux mentions, les rendements seraient abaissés de 60 à 48 hl/ha, tandis que les engrais de synthèse seraient bannis.

J’ai une affinité personnelle pour cette appellation, que j’ai visitée à plusieurs reprises il y a quelques années, et où je comptais quelques amis. Alors, sans vouloir m’imposer, quand est-ce qu’on peut visiter pour pouvoir mettre des paysages et des cuvées en regard des dénominations?

Hervé Lalau

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s