Malgré l’exemple corse, la Cour des comptes veut encore plus taxer les boissons alcoolisées

Dans son dernier rapport sur les comptes de la sécurité sociale, la Cour des Compte souhaite augmenter la fiscalité sur l’alcool, afin, je cite, « de lutter contre les maladies cardio-vasculaires, deuxième cause de mortalité en France ».

Curieusement, comme le relevait récemment l’excellent Honneur du Vin, la région où l’espérance de vie est la plus élevée en France est également celle où la fiscalité indirecte sur les alcools (et notamment le vin) est la plus faible. Il s’agit de la Corse.

Hervé Lalau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s