De Boüard et Castéja mis en examen pour prise illégale d’intérêt

On ne l’apprend que maintenant: les 18 et 19 septembre dernier, la juge Clémentine Chauvin, en charge du dossier des recours contre le classement des grands crus classés de Saint-Émilion de 2012, a mis en examen Hubert de Bouärd (Château Angelus) et Philippe Castéja (Château Trottevieille) pour « prise illégale d’intérêt par chargé de mission de service public dans une affaire dont ils assurent l’administration ou la surveillance ».

La magistrate du tribunal de Bordeaux a estimé qu’il existait des indices graves et concordants permettant de penser que les deux hommes ont influencé le classement à leur profit, lorsqu’ils siégeaient respectivement au comité régional de l’INAO et au comité national du même institut.

Les deux hommes nient toute intervention.

Hervé Lalau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s